La Bibliothèque et les Archives nationales, symbole du dynamisme de la coopération Djibouto-Chinoise

news-details

La Bibliothèque et les Archives nationales, inaugurées ce lundi par le chef de l’Etat, M. Ismail Omar Guelleh, forment deux nouvelles institutions avec des missions à caractère national mais distinctes. La première, la bibliothèque nationale, est une structure publique d’envergure créée principalement pour offrir un accès à la culture et à la connaissance. En tant qu'organisme culturel, elle est donc appelée à remplir certaines des fonctions suivantes : établir une bibliographie nationale ; tenir à jour une collection étendue et représentative de la production étrangère, tenir le rôle de centre national d'information bibliographique ; établir des catalogues collectifs ; publier la bibliographie nationale rétrospective. La bibliothèque nationale s’étend sur une surface de 5400 mètres carré et est composée de 47 bureaux, d’une salle de conférence, d’une salle d’exposition, de 6 magasins, de 5 salles de lectures, de 2 salles audiovisuelles, d’un centre de stage et de formation et d’un amphithéâtre de 300 places. Les Archives nationales, quant à elles, conservent les archives des organes centraux de l’État. Comme dans tous les autres pays du monde, cette institution a pour mission la collecte, le classement, la conservation, la restauration, la communication et la valorisation des archives publiques des services centraux de l'État. Il s’agit de missions régaliennes. Les archives nationales sont constituées de 2 bâtiments, construits sur une superficie de 6200m2. Elles sont composées d’une cinquantaine de bureaux, d’une salle de conférence, d’une salle d’exposition, spécifique aux Archives, de 13 magasins de conservation de trois types de support (papier, photo et vidéo), de 2 salles de lectures d’une superficie totale de 300m2, de 2 salles audiovisuelles et d’un centre de stage et de formation. Les travaux de construction de ces deux nouvelles structures placées sous la tutelle du Ministère de la Culture, ont été entièrement financés par le gouvernement chinois sous forme de don et ont nécessité la bagatelle de plus 5 milliards 6 cents millions de francs Djibouti. C’est la société de construction chinoise, la Youan Construction Engineering Group Co., Ltd, qui a réalisé en 35 mois les travaux de construction de la Bibliothèque et Archives nationales.

Vous pouvez partager ce post!

0 Commentaire(s)

Laisser des commentaires