Ouverture à Djibouti de la seconde édition du Forum Africain des Ports

news-details

Après Tanger, au Maroc, en 2019, la seconde édition du Forum Africain des Ports a débuté ce matin à l’hôtel Kempinski de Djibouti. Présidée par le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, la cérémonie inaugurale du FAP 2020 a réuni dans la salle Nakheel du complexe hôtelier 7 étoiles, plusieurs membres du gouvernement djiboutien dont le ministre de l’Habitat et des Transports, Moussa Mohamed Ahmed et son homologue éthiopien, Awwal Wagris Mohammed, le président du forum, le marocain Hassan M. Alaoui, le président de Tanger Med, Fouad Brini, le président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti, Aboubaker Omar Hadi, des diplomates des pays amis et des représentants des organisations onusiennes. Avec pour thème cette année : «Les ports Africains à l’ère des alliances», le Forum Africain des ports est organisé en partenariat avec «TangerMed S.A», «Djibouti Ports and Free Zones Authority», «SSATP» et «Proparco». Dans son discours lors de cette cérémonie, le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, a souligné l’importance des technologies qui selon lui ont permis de rapprocher les gens en cette période de la COVID-19. Le Premier ministre, Abdoulkader Kamil, a mis l’accent sur le choix de notre pays quant à l’organisation de cette deuxième édition du FAP qui a-t-il dit «incarne de par son positionnement dans les routes maritimes mondiales un rôle central dans le commerce interafricain et international». «Ce forum intervient quelques mois après le lancement officiel du mégaprojet portuaire de DAMERJOG, après la mise en service des ports de DORALEH, de TADJOURAH et de GHOUBET ainsi que la zone franche internationale du PK23» a ajouté le chef de la primature. M. Abdoulkader Kamil Mohamed a indiqué que d’énormes investissements ont été mobilisés pour renforcer notre rôle de carrefour régional. Il a fait part par la suite aux centaines de conférenciers venus des pays d’Afrique participant à ce Forum que des séries de mesures ont été prises pour améliorer le climat des affaires et le maintenir à un niveau honorable de 7 % de croissance économique par an. Pour le ministre de l’équipement et des Transports, Moussa Mohamed Ahmed, il s’agit de trouver le meilleur moyen de capitaliser sur les opportunités que notre continent offre aux investisseurs, notamment dans le domaine de la chaîne du transport dans son intégralité. Quant au président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti, Aboubaker Omar Hadi, il a précisé que «le Forum des ports africains 2020 vise à tirer parti de ce succès et à fournir une plate-forme à toutes les parties prenantes du secteur portuaire africain pour partager leur expertise et discuter des moyens d'améliorer la gouvernance, la compétitivité, la connectivité et la numérisation». «Cet événement hybride rassemble plus de 350 personnes de près de 25 pays, dont 105 en personne et plus de 250 participants virtuellement. Je suis heureux d'accueillir de nombreuses personnalités importantes de l'industrie, dont quatre ministres, une douzaine d'administrations portuaires et plus de trente chefs d'entreprise», a-t-il dit.

Vous pouvez partager ce post!

0 Commentaire(s)

Laisser des commentaires