Le chef de l’Etat procéde au lancement officiel du Fonds Souverain de Djibouti (FSD)

news-details

Le président Ismail Omar Guelleh a procédé aujourd’hui, lundi, lors d’un forum organisé organisé au palais de la République, au lancement officiel du Fonds Souverain de Djibouti (FSD). Créé par une loi du 29 mars 2020, le Fonds Souverain de Djibouti est un instrument nouveau et efficace qui va créer de la croissance et favoriser les investissements. L’ensemble des membres du gouvernement, ceux du Conseil d’Administration du FSD, les principaux responsables des établissements publics et privés de Djibouti et plusieurs économistes de renommée mondiale ont pris part à cette rencontre. M. Donald Keberuka, fondateur de « SouthBridge Group », un cabinet de renommée internationale en matière de conception de projets économiques et financiers a pris part à ce forum par visioconférence. Le co-président de la « SouthBridge Group », Lionel Zinsou, très connu également dans le monde économique et financier, a quant à lui fait le déplacement à Djibouti pour participer au lancement officiel du FDS. Dans une importante allocution prononcée à l’ouverture de ce forum, le président de la République, M. Ismail Omar Guelleh, a indiqué que le "Fonds incarne notre volonté de progresser dans la chaîne de valeurs, d’intégrer « le haut de la courbe », en termes de capacités de décision, de capacités d’action, de retour sur investissements, de savoir-faire" "Cette compétence, cette « capacité à agir », a-t-il dit, est un élément central de notre projet". "C’est important et je le souligne : le Fonds est avant tout un instrument efficace de développement, au service des Djiboutiennes et des Djiboutiens", a précisé le chef de l’Etat. Pour le président Guelleh, "le Fonds participera activement à la création d’emplois, à l’élévation générale du niveau de vie". "Le seul actionnaire du Fonds est et demeurera l’État de Djibouti. C’est inscrit dans la loi.Son efficacité se mesurera par la réalisation des projets, par sa rentabilité mais aussi et surtout par sa capacité à générer des réserves pour les générations à venir. À la création d’une nouvelle classe d’entrepreneurs", a-t-il souligné. Doté d’un capital préalable issu de nos principales infrastructures économiques dont la Great Horn Investment Holding et Djibouti Telecom, le Fonds Souverain de Djibouti disposera également d’une caisse d’épargne.

Vous pouvez partager ce post!

0 Commentaire(s)

Laisser des commentaires